Une journée de révisions avec des étudiants en droit

4 décembre 2014

Décembre 2014

salle-de-lecture-michelet

Les partiels approchent à grand pas et le stress commence à monter pour nos amis étudiants en droit. Mais comment ces derniers appréhendent-ils cette période si particulière des révisions ? Le Juriporter a pu suivre en exclusivité un jour de dur labeur au sein de la bibliothèque universitaire Jules Vernes de l’Université de Picardie. Compte rendu :

6h53 : c’est le début d’une longue journée qui s’annonce et la queue est déjà impressionnante devant l’entrée de la bibliothèque. Thomas, en L3, énonce son programme de la journée : « 73 pages de droit international privé, 91 pages de droit des sociétés et… » il rentre chez lui en pleurant.

8h00 : info BFM TV : à l’ouverture de la bourse de Paris, l’action Stabilo a déjà pris 3 points tandis que Bristol est en rupture de stocks. La bibliothèque elle, ouvre enfin ses portes.

8h01 : les emprunts d’ouvrages sont suspendus jusqu’à nouvel ordre après qu’un bibliothécaire se soit fait mordre par un étudiant.

9h29 : Joséphine répond à Mathieu qu’elle refuse de lui prêter ses fiches, à l’heure où justement, 68% des étudiants en droit déclarent ficher les fiches de leurs fiches.

10h02 : un étudiant annonce qu’il veut juste « checker un coup facebook » avant de commencer à se mettre à travailler rapidement.

11h31 : des deuxièmes années maudissent ouvertement Agnès Blanco. Ou plutôt le Tribunal des conflits. Non tout le droit en général. Enfin leur vie toute entière en fait.

12h00 : pause déjeuner pour tout le monde. Certains laissent délibérément un stylo et une feuille vierge pour conserver leur place à leur retour. L’étudiant en droit est un malin.

12h23 : un sondage indique que 93% des professeurs songeraient à utiliser le nom de Nabilla dans leurs cas pratiques cette année.

13h12 : Joséphine ne veut toujours pas prêter ses fiches à Mathieu.

14h14 : Guillaume se demande encore pourquoi il a pris l’option « Histoire des institutions publiques 19ème, début 20ème ».

15h48 : « Toujours avoir un œil sur l’actualité juridique » annonce une étudiante qui note sagement que selon un article du Juriporter, vendre son âme au diable est un contrat de droit commun.

16h08 : les ¾ des étudiants sont actuellement en train d’utiliser Excel pour calculer leurs pronostics de moyenne du semestre. Les perspectives basses sont privilégiées.

17h39 : NON, JOSÉPHINE NE VEUT VRAIMENT PAS PRÊTER SES FICHES À MATHIEU !

18h42 : l’étudiant qui checkait facebook a enfin terminé et peut ainsi commencer à travailler sereinement.

19h03 : « Pour en jouir, il faut en abuser », phrase préférée des étudiants de première année qui a tourné en boucle toute la journée.

19h30 : fermeture de la bibliothèque. Les étudiants exténués rentrent chez eux mais toujours prêts à en découdre à nouveau dès le lendemain. Marielle, L1, dresse le bilan de la journée : « Allez, plus que 4 ans encore à tenir… ».

00h59 : intervention du personnel d’entretien pour déloger des masters 1 retranchés clandestinement au rayon droit des successions.

Le Juriporter

, ,

4 Réponses à “Une journée de révisions avec des étudiants en droit”

  1. CJ Dit :

    Que de bons souvenirs…

    Répondre

  2. Mamie Dit :

    pauvre Alex !

    Répondre

  3. Mynnda Dit :

    je m’y retrouve bizarrement ^^’

    Répondre

  4. Justicier 29840 Dit :

    Je me retrouve dans le 16h08!

    Répondre

Laisser un commentaire

Umrahmurahoy |
Africanmancj |
Najlepsze informacje w sieci |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Robertsxvhu
| Cindy91
| Lisoler